After Our Ashes – Amélie C. Astier

Résumé :

UNE DARK ROMANCE POUR HALLOWEEN

Aux yeux du monde, Ceres n’existe pas. Elle n’a pas de passé ni de preuves légales de son identité, si ce n’est les tatouages étranges qu’elle arbore sur une partie du corps. La jeune femme est renfermée et semble hantée par une enfance difficile qui éveille les soupçons dans la nouvelle vie qu’elle doit construire. Ceres n’est pas comme les autres, et les ombres qui la tourmentent sont ancrées en elle comme une doctrine dont il est difficile de se passer.

Pour Dante, la vie, c’est un ramassis d’emmerdes. Autrefois rebelle et impétueux, le jeune homme a passé deux ans dans le coma, et peine à se réadapter à une existence qui lui semble éphémère. Il reste cloitré chez lui pour fuir le regard des gens et la culpabilité qui le ronge lentement. Ses maux, il les expie à travers ses œuvres et son obsession pour la mort.

Ses deux âmes torturées n’étaient pas destinées à se rencontrer. Mais lorsque Ceres débarque dans sa vie, Dante est perturbé par cette fille sombre et mystérieuse au comportement bizarre et au passé troublant.

Et lorsque Ceres va sombrer, Dante ne va pas hésiter à l’aider, quitte à plonger lui aussi dans une obscurité dont il ne soupçonne pas l’existence ni la dangerosité. Mais tous les êtres écorchés ne peuvent être sauvés.

 

b404bf_89e061c455cf4b3c8b3c73f97c1cbae3~mv2_d_3414_5120_s_4_2

 

Mon avis :

Avec Amélie et Mary, j’aime sortir de ma zone de confort. Je leur fait confiance pour m’amener hors des sentiers battus … et encore une fois, je ne regrette pas ma lecture !
Attention, âmes sensibles s’abstenir. Dès le début, nous sommes mis dans le bain.

Rescapé d’un accident qui lui a fait frôler la mort, incompris par ses parents, Dante est fasciné par tout ce qui est noir. Lorsque ses parents accueillent Ceres en famille d’accueil, la seule personne ayant réussi à sortir de la secte sataniste vivante, il ne veut rien avoir à faire avec elle. Et encore moins faire ami-ami pour lui soutirer des informations … C’est un personnage qui n’est pas sociopathe ou pervers, il est simplement fasciné par les morts, il aime leur compagnie car ils ne le dérangent pas. Ce qui l’intéresse, c’est sublimer la mort artistiquement parlant, contrairement à Ceres qui tue et aime la donner.

Très vite, nous nous demandons pourquoi Ceres est là. Totalement embrigadée, elle essaie de se fondre dans la société mais garde les idéaux de la secte. Elle sait très bien donner le change aux parents de Dante, mais ne se cache pas (ou moins !) devant lui. Il est le seul qui perçoit qui elle est réellement, et il est attiré par son côté sombre et torturé … Il veut la sauver, mais est-ce possible ? Le veut-elle ? Elle est très intelligente, manipulatrice, mais elle n’a pas un mauvais fond : on lui a simplement inculqué des valeurs qui nous paraissent horribles. Mais peut-on sortir de ce cercle lorsqu’on est né dedans ?

Amélie ne nous épargne rien, aucune scène même si c’est choquant car cela nous permet de comprendre Ceres, d’avoir de l’empathie pour elle. Petit à petit, nous la voyons différemment et nous comprenons pourquoi il était impossible pour elle de se construire selon notre normalité. Les émotions fusent, c’est intense ! Entre manipulation et sentiments, qui va en sortir gagnant ?

J’ai été bouleversée. Tourmentée. Et flippée aussi, je dois bien l’avouer ! J’ai passé très vite certains passages, trop durs pour moi. La perversité humaine dans toute son horreur… face à ce que l’humain a de meilleur, l’amour. Nous assistons à deux personnages torturés qui tombent amoureux, mais est-ce que ça sera suffisant pour les sauver ?

Clairement un livre qui vous marquera. Qui vous fera trembler, grincer des dents, craquer, être horrifié, craindre de ne jamais voir le happy-end que nous espérons tant. Pour Halloween, venez découvrir l’histoire de Ceres et Dante, magnifiquement conduite par Amélie qui nous entraine dans son monde pour ne jamais nous lâcher.

Auto-édition – Date de parution : 31 octobre 2019 – Pages : 274 – Prix : 16€ (4,49€ en ebook)

AMAZON

Merci à Amélie C. Astier pour ce service presse.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s