La chronique des Bridgerton #5 & #6 : Éloïse / Francesca – Julia Quinn

Résumé :

Il se passe toujours quelque chose dans la famille Bridgerton ! Si les mariages des aînés semblent heureux, on apprend qu’Éloïse, la plus rebelle de la fratrie, a quitté Londres pour une destination inconnue. Cette fuite cacherait-elle un nouveau scandale ? Et que dire de Francesca la dernière des filles de la maison Bridgerton ? On prétend que son récent veuvage est moins insupportable lorsque le comte de Kilmartin est là pour sécher ses larmes…

Mon Avis :

Tome 5 :

C’est une première avec cette saga mais c’est un tome qui ne m’a pas conquise autant que les autres. Bien moins original et surtout sans avoir de personnages porteurs.

Peut-être que j’ai été mal habitué avec les héros que nous proposent Julia Quinn mais j’ai trouvé Éloïse assez fade. Certes, elle est une rêveuse et pense avoir trouvé en Phillip le grand amour après leur correspondance épistolaire. J’ai trouvé surtout qu’elle était irréfléchie, elle se décide par dépit à partir et se retrouve mariée sans savoir si elle est amoureuse vraiment. Elle est moderne car elle ne se laisse pas aller aux convenances de l’époque mais manque au final cruellement de maturité.

Phillip est le pragmatique du roman, il veut une mère pour ses enfants.

Heureusement, ils finissent par évoluer mais rien n’est nouveau. Les enfants qui sont terribles et qui n’aident pas à l’intégration de cette pauvre Éloïse, les frères qui arrivent pour se battre et défendre l’honneur entaché de leur sœur …
Le style reste plaisant mais tout ce roman est mou. Espérons que le prochain soit meilleur

Tome 6 :

Je m’aperçois que c’est la première que je lis l’histoire de Francesca, j’ai lu et relu tous les autres tomes de cette famille, en l’oubliant malencontreusement à chaque fois. Francesca se marie par amour mais lorsqu’elle rencontre le meilleur ami de son époux, ce dernier a un coup de foudre pour elle.

Cette histoire aurait pu s’arrêter à un amoureux transi qui doit se lamenter de ne pas avoir été le premier. Cependant lorsque John, le mari de Francesca décède après deux années de bonheur absolu, Michael y voit peut être sa chance.

Michael va être écartelé par sa condition d’ami proche et ses sentiments, tout comme notre héroïne. C’est une jolie romance, où chacun va compter sur l’autre pour avancer même si cela veut dire s’éloigner dans une premier temps.

C’est pour une fois le personnage masculin qui va s’accrocher le plus à ses sentiments, en continuant d’espérer un futur commun. Francesca, elle veut une famille même si ça signifie ne pas avoir un second mariage d’amour.

Entre convenance, attentes sociales et personnelles, j’ai adoré ce récit. Francesca est pétillante, attachante.

Cette première lecture ne sera pas la dernière, Francesca et Michael sont à présent dans mes favoris.

AMAZON

Éditions J’ai Lu – Date de parution : 19 Mai 2021 – Pages : 768 – Prix : 14.90 € en Broché ( 11.99 € en Ebook).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s