Black’s soldiers : To Run Away – Lorea Read

Résumé :

Astride n’hésite pas longtemps avant d’accepter un poste aux Etats-Unis comme assistante sociale. Voilà le nouveau départ dont elle avait besoin ! Un soir en boîte de nuit, elle croise le regard d’Hurricane. Le biker est impressionnant, avec une aura dangereuse, et Astride ne résiste pas à tomber dans les griffes du prédateur… Ça ne lui ressemble pas mais qu’importe, il ne s’agit que d’une unique fois. Astride s’enfuit, avec l’intention de ne plus jamais le revoir.

Tout se complique lorsqu’elle découvre son nouveau dossier : le jeune Elliot Preston, 10 ans, a perdu ses parents dans un accident de voiture. Son frère, Aaron Miller, en a la garde. Mais lorsqu’Astride toque à la porte, elle découvre avec stupeur qu’Hurricane et Aaron ne sont qu’une seule et même personne…


Mon Avis :

Une histoire de bikers qui va mettre l’accent sur tout autre chose : Aaron veut obtenir la garde de son demi-frère, qu’il ne connait pas, suite à la mort de ses parents. Pour cela, il va devoir convaincre l’assistante sociale qu’une vie est possible pour son petit frère au sein des Black’s soldiers… Une assistante sociale qui n’est autre qu’Astride, rencontrée en soirée et qui lui a fait beaucoup d’effets.

J’ai aimé l’univers implanté par Lorea Read ainsi que l’histoire de garde autour d’Elliot qui sort de l’ordinaire par rapport aux autres histoires de bikers. Astride va devoir voir l’homme qu’est Aaron derrière Hurricane… Ils ont deux forts caractères, très passionnés. Entre cela va vite, c’est très érotique, le langage est familier voire cru mais ça ne pouvait en être autrement avec de tels personnages ! Ils savent néanmoins être doux et attentionnés, d’abord entre eux mais également avec Elliot, ce petit garçon très touchant qui va vite s’attacher à Astride.

Le roman ne manque pas d’action et je ne me suis pas ennuyée un seul instant, le rythme est bon et l’auteure n’oublie pas le moment à suspens. Même s’il est assez rapide et facile dans sa résolution, cela ne m’a pas gênée car ça collait avec l’ambiance du livre.

J’ai passé un bon moment de lecture, la plume est fluide et agréable à lire, j’ai beaucoup aimé l’univers des bikers, cet aspect très famille et au final très ouvert car ils acceptent la famille de cœur d’Astride : une histoire de tolérance entrecoupée de moments hots et torrides !

Hachette Romans – Collection : BMR – Date de parution : 21 avril – Pages : 305 – Prix : 5,99€

AMAZON

Merci à Netgalley France et BMR pour ce service presse.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s