Meurtre aux petits oignons – Francis Schull

Résumé :

Un homme est découvert noyé dans le Rhin. En voyant sa photo dans le journal, Léopoldine, la postière-enquêtrice du village d’Oberwirheim, le reconnaît : elle l’a vu la veille au soir dans le restaurant où elle dînait. Un suicide pour la police… mais le bougre avait pourtant l’air d’humeur bien festive pour un désespéré !

Il n’en faut pas plus à cette émule de miss Marple pour mener l’enquête. Surtout que du côté de la gendarmerie, il ne faut pas attendre grand-chose, l’affaire ayant été confiée au brigadier-chef Schmitterlin qui est un peu trop porté sur le schnaps pour être efficace…

La victime était un critique gastronomique redoutable et sans pitié. A-t-il été assassiné à cause d’un mauvais article ? Ou parce qu’il a fait cocus tous ses amis d’enfance ? Parce que dans ce petit coin de campagne alsacienne, on ne plaisante pas avec la trahison, ni avec la gastronomie !

 

Mon Avis :

Voici une lecture agréable mais par moment qui est dans l’excès ou la caricature. Et surtout avec son héroïne principale, Léopoldine. A elle seule, elle cumule, les clichés de la vieille fille qui insiste lourdement sur le mademoiselle, ceux des agents de la poste. Ce qui parfois donne un peu de lourdeur dans la lecture.

Ce petit bémol est d’ailleurs dommage, alors que l’intrigue et la construction du roman sont plutôt très agréable.

Notre héroïne va se retrouver à jouer les enquêtrice un peu par hasard. Après un repas dans un restaurant avec un ami, un des autres clients est retrouvé noyé. Mais elle n’y croit pas un instant et décide de mener l’enquête.

En fait tous les traits des personnages qu’on rencontrent dans le village sont grossis, les brigadiers qui sont lourdeaux, les gens du village qui passent leur temps à jouer les commères. J’avoue que c’est un aspect qui est récurrent dans la culture française et particulièrement au cinéma, mais qui personnellement m’irrite rapidement.

Alors même si j’ai trouvé Léopoldine attachante et intéressante à suivre dans cette enquête, les à côté m’ont fait grincer des dents par moment. Parfois le trop est l’ennemi du bien. Mais je sais que beaucoup vont apprécier cet humour.

Ce récit est pour moi un mélange détonnant d’Hercule Poirot et Miss Marple, un petit côté vieillot dans une époque contemporaine. C’est plaisant à lire mais j’aimerais voir l’auteur dans un autre genre, pour mieux cerner son style.

AMAZON

Éditions City – Date de parution : 24 Mars 2021 – Pages : 288 – Prix : 17.50 € en Broché ( 9.99 € en Ebook).

Un avis sur “Meurtre aux petits oignons – Francis Schull

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s