The Daevabad Trilogy #1 : The City of Brass – S.A. Chakraborty

Résumé :

 
 
Nahri has never believed in magic. Certainly, she has power; on the streets of 18th century Cairo, she’s a con woman of unsurpassed talent. But she knows better than anyone that the trade she uses to get by—palm readings, zars, healings—are all tricks, sleights of hand, learned skills; a means to the delightful end of swindling Ottoman nobles.

But when Nahri accidentally summons an equally sly, darkly mysterious djinn warrior to her side during one of her cons, she’s forced to accept that the magical world she thought only existed in childhood stories is real. For the warrior tells her a new tale: across hot, windswept sands teeming with creatures of fire, and rivers where the mythical marid sleep; past ruins of once-magnificent human metropolises, and mountains where the circling hawks are not what they seem, lies Daevabad, the legendary city of brass, a city to which Nahri is irrevocably bound.

In that city, behind gilded brass walls laced with enchantments, behind the six gates of the six djinn tribes, old resentments are simmering. And when Nahri decides to enter this world, she learns that true power is fierce and brutal. That magic cannot shield her from the dangerous web of court politics. That even the cleverest of schemes can have deadly consequences.

After all, there is a reason they say be careful what you wish for…

 

The City Of Brass

Mon Avis :

J’entends parler de cette trilogie depuis des mois et des mois sur la blogosphère pour bookstagram, quand j’ai vu que Fairyloot allait faire une édition collector spéciale, j’ai décidé qu’il me la fallait. Peu de temps après la maison d’édition De Saxus a annoncé qu’elle ferait partie de son catalogue 2021. Donc aucune inquiétude si vous ne lisez pas en anglais, elle arrive sous peu en français.

Je ne regrette pas du tout d’avoir lu ce premier tome avant sa parution VF car cette série est tout simplement un petit bijou. Déjà par les descriptions des lieux qui sont un appel à l’imagination, j’ai vraiment adoré m’évader par les mots de l’auteure. Cette dernière prend aussi le temps de nous expliquer qui est qui et qui fait quoi, c’est souvent compliqué en fantasy de trouver ses repères et ici vous n’avez pas à vous inquiéter. Après si vous appréciez la mythologie orientale vous allez vraiment aimer ce qu’elle en a fait.

Nahri est une héroine attachante, malgré la rudesse de sa vie au Caire, on se prend d’affection pour elle, ses rêves. Sa rencontre avec le Djinn, Dara, qui va chambouler sa vie toute entière et lui faire connaitre un monde qu’elle n’imaginait même pas. Le Prince Ali, qui malgré son accès au pouvoir et la richesse ne semble pas trop savoir ce qu’il souhaite. Et revenons en à Dara, l’énigmatique Djinn qui semble détenir tellement de secrets que ça rend fou le lecteur de ne pas les connaitre. Impossible de le cerner pour l’instant mais j’imagine qu’il nous réserve encore beaucoup de chose pour la suite.

L’auteure nous met dans le bain si je puis dire dès le début, il y a de l’action et dès lors que l’on commence cette lecture, il est très difficile de la lâcher. Les complots politiques, la brutalité de cet univers est aussi très présente et la fin laisse prévoir que le lecteur n’est pas au bout de ses peines. D’ailleurs ce roman est pour moi plus un New Adult qu’un Young Adult. Les autres thématiques abordés sont aussi intéressantes dans le sens des différences cultures et sociales mais il y a aussi ces histoires de « sang pur » qui font tristement écho à certains temps historiques sombres.

J’ai tout simplement adoré ma lecture et j’ai hâte de pouvoir le relire en français afin d’être certaine de n’avoir rien loupé. J’ai adoré le monde, les personnages, l’intrigue. J’ai plus que hâte de lire la suite et de replonger avec délice, la fin renforçant encore plus cette envie.

Un excellent roman, qui est dans la veine de la fantasy classique avec un univers très riche et dense. Une jolie plume qui va faire travailler votre imagination sans aucun mal.

AMAZON

Harper Collins – Collection : Edition spéciale Fairyloot – Date de parution : 03 Juillet 2018 – Pages : 544 – Prix : 20.78 € en Relié,  11.00 € en Broché ( 6.29 € en Ebook).

2 commentaires sur “The Daevabad Trilogy #1 : The City of Brass – S.A. Chakraborty

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s