Interview Laura Collins

Présentation

 
 
Laura Collins est une auteure française discrète mais prolifique. Elle compte déjà à son actif pas moins de 3 sagas dont 2 terminées, une romance de Noël et elle nous prévoit aussi de quoi passer de belles heures de lecture.
Elle met toujours en avant les sentiments de ses personnages qu’elle nuance autant que possible.
Vous pouvez la retrouver chez les éditions Bookmark et Alter Real à ce jour.
 
 
 

Christmas garland on isolated white background

 
 
 
Si vous souhaitez en découvrir plus voici les liens des romans déjà chroniqués sur le blog :
 
 
Ce que veulent les âmes :
 
 
 
Au delà de la porte :
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

Interview :

  • Si tu devais te décrire toi-même sur ton statut d’auteure, quels sont les 5 mots que tu utiliserais ?

C’est une question difficile : que cinq mots ? Donc les bons … Incrédule, motivée, reconnaissante, inspirée et heureuse. Tout ce qui fait de moi une auteure qui peine encore à croire ce qu’il lui arrive, mais que cette aventure comble.

 

  • Tu es une auteure discrète, mais en quelques années tu as déjà publié 3 sagas et des one shot, où trouves-tu l’inspiration ?

Si je le savais…J’ai toujours eu beaucoup d’imagination, toujours beaucoup observé les autres, essayé de comprendre la psychologie des gens, et un énorme besoin de rêver. Sans doute le mélange de toutes ces composantes. Pour chaque série, j’ai pioché dans des idéaux que j’ai enfouis au fond de moi, c’est une façon de les faire partager sans doute.

 

  • Ton planning de l’année 2021 est déjà bien rempli niveau sorties littéraires, que peux-tu nous dire sur ces futures parutions pour nous faire patienter ?

Alors le 8 février sortira mon premier Urban Fantasy , le sang de la discorde, aux éditions Bookmark. L’histoire d’un métamorphe pas tout à fait comme les autres, prêt à tout pour sauver sa belle et son clan.

Puis le 11 août, ma première romance contemporaine « Remember Us », pour laquelle j’avais retenu l’attention du jury du Speed dating d’Amazon, à Livre Paris en 2019. Elle se passe en Normandie, c’est aussi une histoire de reconstruction et de pardon.

Et puis le 8 décembre un spin off version romance de Noël de la série ce que veulent les âmes.

 

  • Dans tes personnages quel est ton petit préféré et pourquoi ?

Argggg, la question piège ! C’est trop trop difficile ! Je les aime tous, pour des raisons différentes. Peut-être Julian,( le héros de Au-delà de la porte) parce que c’est celui qui m’a le plus pris aux tripes pendant l’écriture du roman. Il se cache derrière un personnage sombre, austère, mystérieux, droit… , il est prêt à s’oublier, se sacrifier pour sauver ceux qu’il aime.

 

  • Tu as déjà écrit une romance de Noël, mais si tu devais nous en recommander une autre laquelle ?

Alors en ce moment je lis « Les ours mal léchés s’apprivoisent à Noël »  de Valentine Stergann et je me régale, on passe du rire à l’émotion pure qui vous noue l’estomac, c’est tendre et profond ; j’ai beaucoup aimé aussi «  Notre secret pour Noël »  d’Aurore Chatras, pour la collection de quiproquos et la façon dont les personnages essaient de tirer leur épingle du jeu.

 

  • Ton roman doudou et ton auteur fétiche et le roman que tu aurais rêvé écrire ?

J’ai plein d’auteurs fétiches, c’est injuste cette question ! Je lis les yeux fermés tous les romans de Nalini Singh, elle est pour moi une référence dans le monde de l’imaginaire et sa façon d’écrire. J’adore aussi Colleen Hoover, et Jennifer Armentrout qui maîtrise autant la romance que l’imaginaire. J’adore l’écriture de Lily Haime et de Céline Jeanne. Oups, ça fait plus que un…

  Mon roman doudou ? Le premier qui me vient à l’esprit, ( car là encore , se réduire à un seul c’est trop dur)  « Les piliers de la terre de Ken Follett », parce que j’ai une tendresse incroyable pour le Moyen âge. J’aime trop les livres pour me réduire à celui-là, mais il m’a beaucoup marquée et je le relirais avec le même plaisir je crois.

 

  • Quel autre genre de roman voudrais-tu écrire ?

J’ai déjà exploré pas mal de genres, mais j’aimerais écrire un roman historique sur le Moyen Age, j’ai la trame, mais je manque cruellement de temps pour faire les recherches historiques nécessaires.

 

  • Bon 2020 n’est pas l’année des rencontres littéraires, mais où pourra-t-on te rencontrer si la situation s’améliore ?

En Alsace, où je suis prête à me déplacer pour rencontrer mes lecteurs, à Livre Paris, aux Imaginales d’Épinal, à Mons si le salon reprend l’an prochain.

 

  • On sait déjà que tu écris beaucoup mais que fais-tu pour te détendre ?

Je lis bien sûr, je fais de l’aquarelle et du scrapbooking, j’adore la randonnée et cuisiner. J’ai toujours beaucoup aimé créer, j’ai eu des périodes point de croix, pâte à sel, tricot… Bon avouons-le, l’écriture, et tout ce qu’elle implique, me vole presque tout mon temps libre, mais je ne me plains pas.

 

  • Quel est ton rituel de lecture, on sait déjà qu’écrire est un travail de longue haleine mais quand tu lis, quelles sont tes habitudes ?

Dans mon lit la plupart du temps, pendant les longs trajets en voiture, dans les salles d’attente, au petit-déjeuner quand je tombe sur des romans addictifs (ce qui m’arrive très souvent en ce moment), je lis PARTOUT ! Autant dire que je n’ai pas besoin de rituels..

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s