My Personal CookBook – May Harvehill

Résumé :

Du haut de ses vingt-trois ans, Aoede pense qu’on a loupé la recette lors de sa conception. Un peu trop de sarcasme, un prénom tordu et un ange gardien carrément flemmard : c’est assez pour se demander si le sort ne s’acharne pas contre elle. Surtout quand son quotidien, déjà dans un équilibre précaire, se voit chamboulé par l’arrivée d’un nouveau colocataire au regard perçant et au sourire craquant.

Elle qui n’aime pas les gens, la voilà servie ! Et le sort en remet une couche quand sa route croise celle d’un motard aussi agaçant qu’attachant, bien décidé à devenir son ami.

La solitude était sa compagne d’errance, mais peut-être qu’elle faisait fausse route ? Peut-être que pour guérir et affronter ses démons, il suffit d’accepter de vivre et de se laisser porter.

Attention : ce roman parle d’une fille un peu paumée et à la langue acérée, d’un colocataire charmant et d’une patience à toute épreuve, d’un motard au grand cœur prêt à tout pour ceux qu’il aime.

 

My Personal CookBook

 

Mon Avis :

Je suis très embêtée avec ce roman. J’ai aimé l’écriture de l’auteure mais je n’ai pas du tout apprécié l’héroïne. J’ai du attendre quasiment 80 % de ma lecture pour la supporter.

Je sais que ça peut paraître très dur de le dire ainsi mais ça arrive dans certaines histoires et ça n’enlève rien au travail de l’auteure ni même à la qualité de sa plume. Ady est blasée, cynique et paumée ; sur le papier c’est le genre de personnage que j’aime car torturé et pas forcément simple à  déchiffrer, mais ici le caractère étant poussé à l’extrême avec en plus des pulsions autodestructrices, j’avais une envie monumentale de la secouer.

Nous allons donc suivre cette jeune femme dans son quotidien et découvrir son univers tout en l’observant reprendre pied et devenir plus mature en un sens. Il y a sa meilleure amie Meg, son colocataire Ajax, Celio son ami en devenir et Zef le motard mystérieux.

Il y a vraiment beaucoup de bon dans ce récit, même si je n’ai pas adhéré, je sais pertinemment que beaucoup de lectrices vont aimer le côté emporté de l’héroïne et son franc parlé. Il y a certes quelques facilités dans la construction de l’intrigue mais rien qui ne bloque dans l’avancée de la lecture ni même dans la fluidité.

Par contre il faut absolument que je vous parle d’un petit quelque chose qui m’a fait tiquer et rire. Notre histoire se passe à cette époque et aux USA, mais Ady utilise le mot « mortecouille » plus souvent qu’un gueux du moyen-âge. Il faut vraiment qu’on m’explique pourquoi, sachant que l’héroïne a 23 ans, j’ai un gros doute sur l’emploi de cette expression chez nos voisins anglo saxons.

Si vous aimez les parcours chaotiques, les héroïnes qui se cherchent et pensent pouvoir s’en sortir seule avant de comprendre qu’il faut parfois demander de l’aide et trouver du renfort. Je pense que vous allez adorer, Aoede et son tempérament fougueux.

Une auteure française à suivre de près pour voir son évolution dans ses prochains écrits.

AMAZON

Editions Alter Real – Collection : Real Love – Date de parution : 06 Décembre 2019 – Pages : 532 – Prix : 25.00 € (5.99 € en Ebook).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s