La trilogie vénitienne #1 : La Belle de Venise – Emma Mars

Résumé :

 

Dans les ruelles chatoyantes et décadentes de la Venise de 1361, Chiara rêve à une autre vie. À la mort de sa mère, victime de la peste, elle est recueillie par une communauté de prostituées alors qu’elle n’est qu’une petite fille. Treize ans plus tard, elle vit elle aussi du commerce de ses charmes. Belle, brillante et déterminée, Chiara économise dans l’espoir de se construire un avenir plus radieux. Mais la découverte de l’identité de son père va bouleverser ses plans et lui offrir ce qu’elle n’aurait jamais imaginé : le pouvoir. Plus sulfureuse que jamais, la Cité des Doges devient le décor rêvé de sa quête d’amour et de liberté.

 

La Belle de venise

 

Mon Avis :

 

Ce premier tome est plus axé historique que romance. La Venise du 14ième siècle et le récit s’inspirent de faits réels.

Notre héroïne Chiara est une fille de prostituée, elle perd sa mère très jeune et va intégrer tout naturellement ce milieu. Elle devient même une des plus recherchées. Pourtant cette jeune femme rêve d’un avenir meilleur loin de Venise.

Le roman prend le temps d’instaurer tout le contexte historique de l’époque et du fonctionnement de la ville, d’ailleurs Venise est un personnage omniprésent qui semble réagir comme ses habitants, tantôt festive, tantôt malade, tantôt mal menée par les eaux de la lagunes.

Au milieu de tout ça Chiara va voir se profiler l’ouverture d’un Castelleto, un immense bordel public géré par l’état et donc le Doge. Pour elle c’est la fin de son projet s’il voit le jour et elle va tout mettre en œuvre pour découvrir qui est son père quitte ensuite à user du chantage pour en tirer avantage.

Chiara est un personnage très fort, bien plus émancipée que sa condition ne l’autorise. Elle démontre une force de caractère immense et un altruisme assez impressionnant. Peut être une utopiste dans un milieu extrêmement dur pour les femmes de cette condition.

J’ai particulièrement aimé le fait que l’auteure décrive toute une galerie de personnages qui sont autant de descriptions sur les us et coutumes de la Venise des Doges. L’Église a une place prépondérante et pour une fois j’ai envie de dire qu’elle n’en ressort que plus humaine avec ses défauts et ses qualités mais bien loin de l’idée aseptisée que véhicule la religion.

C’est d’ailleurs Nicola, un prête qui va aider notre héroïne à découvrir l’identité de son père mais ce dernier sera pris entre deux feux et au final il devra accomplir son devoir. C’est aussi avec lui qu’on peut voir un peu de romance dans toute cette partie.

Ce tome est vraiment une base pour la suite, et l’on sent toute l’implication et la minutie de l’auteure. Ce n’est pas forcément facile d’ingérer toutes ses informations concernant la ville. Pourtant ses descriptions sont magnifiques et elles reflètent parfaitement la belle Venise. C’est impressionnant car l’on a réellement l’impression d’y être, il  ne nous manque que les odeurs et le tableau est complet.

Le duo Venise/Chiara est important dans la mesure où pendant une grande partie Venise prend plus de place dans le récit, Chiara n’est là qu’en pointillé mais c’est pour ensuite prendre la lumière complètement.

Que vous dire plus, c’est merveilleusement bien écrit, tout est fait pour qu’on s’imprègne de l’atmosphère si particulière de cette ville mais aussi la façon admirable où Emma Mars mélange les personnages ayant vécu et ceux tirés de son imagination. Peu de mots peuvent rendre justice au travail d’écriture mais l’on termine avec l’envie folle de partir à Venise et voir de ses yeux la magie qu’elle éveille.

Ce récit fait la part belle aux femmes, elles sont fortes, intelligentes, capables de beaucoup dans un univers où leur place n’a que peu d’importance. Il est amusant de constater qu’encore aujourd’hui cette place n’est toujours pas identique à celle des hommes malgré les progrès et qu’il faudra mener encore de nombreux combats. Je vais terminer en vous notifiant que l’auteure n’est pas « une » mais « un » et qu’il écrit ce roman si poignant et fort avec brio.

 

AMAZON

Éditions Charleston – Collection : Poche – Date de parution : 15 Mai 2019 – Pages : 400 – Prix : 8.50 €

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s