Everless #1 – Sara Holland

Résumé :

In the kingdom of Sempera, time is currency—extracted from blood, bound to iron, and consumed to add time to one’s own lifespan. The rich aristocracy, like the Gerlings, tax the poor to the hilt, extending their own lives by centuries.

No one resents the Gerlings more than Jules Ember. A decade ago, she and her father were servants at Everless, the Gerlings’ palatial estate, until a fateful accident forced them to flee in the dead of night. When Jules discovers that her father is dying, she knows that she must return to Everless to earn more time for him before she loses him forever.

But going back to Everless brings more danger—and temptation—than Jules could have ever imagined. Soon she’s caught in a tangle of violent secrets and finds her heart torn between two people she thought she’d never see again. Her decisions have the power to change her fate—and the fate of time itself.

Résumé :

Julie vit dans la misère avec son père. Pour pouvoir payer ses dettes, celui-ci va consulter l’extracteur de temps. Car au royaume de Sempera, tout se paie en temps. On peut en effet transformer en métal précieux le temps de vie contenu dans le sang…
Pour éviter que son père, déjà très affaibli, se condamne en procédant à une nouvelle saignée, Julie se fait engager comme domestique à Everless, la résidence des Gerling, la famille la plus puissante du royaume. On va y célébrer les noces de Roan, le fils cadet de la famille, avec la fille adoptive de la reine. Cette dernière est agée de plusieurs centaines d’années grâce à ses richesses (la monnaie créée à partir du sang peut aussi se consommer pour allonger la vie…)
Or, Julie est depuis toujours secrètement amoureuse de Roan. Car elle a vécu à Everless dans son enfance. Mais suite à un tragique accident, son père et elle ont dû s’enfuir. Et son père lui a toujours interdit de retourner à Everless…

 

Everless

 

Mon Avis :

Encore une de mes lectures VO qui sort très prochainement en VF, j’avoue que je choisis la Fantasy YA pour lire en anglais car je me prends au jeu de ces univers et des récits différents, donc pour ceux qui débutent la lecture en anglais, ce roman reste abordable et on trouve ses marques avec un peu de persévérance.

Après pour être encore plus honnête avec vous quand j’ai vu la couverture et lu le résumé, je n’ai pas résisté trop longtemps pour me décider à l’acheter et le lire (faible un jour, faible toujours c’est un peu ma devise livresque pour justifier mes achats).

Everless n’est qu’un premier tome et je pense qu’il ne laisse qu’entrevoir qu’une toute petite partie de ce qui nous attend par la suite à Sempera, il ne faut pas vous arrêter juste parce qu’il y a encore beaucoup à découvrir et que l’intrigue n’est pas pleinement développée. C’est aussi le premier roman de l’auteure et je pense qu’elle se cherche encore un peu mais j’ai vraiment eu une belle surprise en découvrant cette histoire.

Everless c’est un univers où le sang est monnaie courante et j’avoue que c’est assez flippant quand on l’imagine mais j’aime beaucoup cette idée ; notre héroïne Julie va devoir faire beaucoup pour survivre. En effet, elle et son père ont une vie précaire et la santé de ce dernier se dégrade de plus en plus, c’est ainsi qu’elle va devoir retourner à Everless un lieu où elle s’était jurée de ne plus jamais remettre les pieds.

Ce que j’ai aimé c’est que l’auteure joue avec nous, et qu’au final on puisse se tromper en envisageant des hypothèses sur les personnages et leur rôle. Elle aborde tout de même un monde où les inégalités sociales peuvent pousser les gens à se saigner littéralement pour subvenir à leurs besoins premiers, quitte à raccourcir leur temps de vie pour élever leurs enfants. Bref, je trouve que derrière cette fantasy il y a du contenu qui vaut le détour et qui s’étoffe au fur et à mesure de la lecture. Cette première approche donne le ton et une idée générale. Julie va devenir une servante et elle devra faire attention aux intrigues de la cour car on ne sait jamais à qui on peut se fier. Une possible romance est envisageable mais elle n’est clairement pas au centre de ce premier tome. L’héroïne va devoir mener un combat au quotidien pour ne pas se noyer au milieu de ces requins et son évolution est agréable à suivre.

La fin va vous laisser sur un manque terrible donc je conseille pour ceux qui lisent en VO d’attaquer le second tome sous peu pour ne pas vous ronger les sangs. Je vous dirai pour conclure que ce n’est pas un tome parfait mais qu’il y a un potentiel de dingue et qu’il ne faut pas passer à côté de cette histoire où se mélange la magie, l’alchimie et la sorcellerie ; que c’est un voyage initiatique qui fera prendre conscience à Julie de qui elle est, de ce qu’elle veut et de ce dont elle est capable pour l’obtenir.

Le plume de Sara Holland est agréable et je pense qu’on verra que son style se marque plus avec les tomes suivants. Une jolie lecture et un moment très agréable car rythmé par les surprises sur cet univers.

 

AMAZON VO

AMAZON VF

HarperTeen / Bayard Jeunesse – Date de parution : 2 Janvier 2018 / 9 Mai 2019 – Pages : 368 / 450 – Prix : 14.55 € en Relié, 5.19 € en Broché (4.49 € en Ebook) / 17.90 € en Broché (12.99 € en Ebook).

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s