Legacy of Orïsha #1 – Children of Blood and Bones – Tomi Adeyemi

Résumé :

They killed my mother.
They took our magic.
They tried to bury us.

Now we rise.

Zélie Adebola remembers when the soil of Orïsha hummed with magic. Burners ignited flames, Tiders beckoned waves, and Zélie’s Reaper mother summoned forth souls.
But everything changed the night magic disappeared. Under the orders of a ruthless king, maji were killed, leaving Zélie without a mother and her people without hope.
Now Zélie has one chance to bring back magic and strike against the monarchy. With the help of a rogue princess, Zélie must outwit and outrun the crown prince, who is hell-bent on eradicating magic for good.
Danger lurks in Orïsha, where snow leoponaires prowl and vengeful spirits wait in the waters. Yet the greatest danger may be Zélie herself as she struggles to control her powers and her growing feelings for an enemy.

Résumé :

Il fut un temps où la terre d’Orïsha était baignée de magie. Mais une nuit, tout a basculé, le roi l’a faite disparaître et a asservi le peuple des majis. Zélie Adebola n’était alors qu’une enfant. Aujourd’hui, elle a le moyen de ramener la magie et rendre la liberté à son peuple ; même si face à elle se dresse le prince héritier du trône, prêt à tout pour la traquer.
Dans une Afrique imaginaire où rôdent les léopardaires blancs et où les esprits ont soif de vengeance, Zélie s’élance dans une quête périlleuse…

 

Children of blood and bones

 

Mon Avis :

 

Il est temps que je vous parle de ce roman car il sort le 2 mai prochain en VF et si comme moi vous êtes fans de Leigh Bardugo, vous pouvez d’ores et déjà rajouter Tomi Adeyemi à votre liste d’auteurs de Fantasy géniale.

Tout d’abord ne vous effrayez pas par le volume de ce premier roman, vous n’allez pas vous embêter une seule seconde et si vous aimez les univers où la magie prime foncez dès sa sortie VF. Personnellement c’est un roman qui se lit avec fluidité en VO donc vous pouvez aussi vous lancer en anglais, il faut juste mémoriser les divinités et les clans mais après ça tout roule comme sur des roulettes.

J’ai acheté ce roman en Écosse, principalement parce que sa couverture est juste magnifique et que le résumé annonce clairement un voyage en terres africaines et qu’il est rare (c’est le seul que j’ai pu trouver) qu’on parte dans ces contrées. Je ne suis pas loin du coup de cœur en terminant ce premier tome. On y fait la connaissance de Zélie, Amari et Inan, ils seront tous les trois nos narrateurs dans cette aventure.

Zélie est une jeune fille qui a perdu sa maman lors de la disparition de la magie dans le pays, elle a comme objectif de venger la mort de sa mère, de ramener la magie et de libérer son peuple. C’est un personnage attachant et honnêtement il est plaisant de la découvrir, de voir sa détermination et sa force de caractère pour arriver à ses fins. C’est aussi une jeune fille méfiante qui ne fait pas confiance facilement et elle est au final très crédible. Avec son frère Tzain ils vont sauver Amari, cette petite princesse semble fragile, on perçoit que son éducation l’a formatée mais au contact des deux autres elle va prendre en autonomie et confiance en soi, elle se libère des chaines que son père et c’est très bien ainsi. Et puis il y a Inan, le prince héritier, c’est un méchant complexe qui est enfermé entre le poids des responsabilités et ses propres désirs. Je reste mitigée le concernant car même si j’aime sa dualité par moment je ne l’ai pas toujours comprise.

Cette alternance de points de vue est enrichissante pour le lecteur, on comprend mieux les enjeux et ça amène une vrai plus au récit. Comme je vous le disais au début la taille de ce roman n’est absolument pas un problème car on ne s’ennuie pas un seul instant. Alors oui, à quelques moments il y a des petites longueurs mais je pense qu’elles sont nécessaires et ça permet d’avoir au final une histoire équilibrée ; des découvertes, des explications et des rebondissements qui permettent une évolution maitrisée par l’auteure et nécessaire aux lecteurs.

C’est une très jolie découverte et j’ai déjà précommandé la suite qui arrivera en VO en décembre prochain. L’histoire est prenante et la magie très bien utilisée, les personnages sont complexes et ne sont pas coincés dans un schéma répétitif, ils grandissent et s’étoffent au fur et à mesure des pages tout en gardant des caractères cohérents avec leurs expériences et leur éducation. Que dire du style de Tomi Adeymi, c’est agréable, fluide, rythmé on sent toute son implication dans cette histoire et j’avoue que je suis charmée par cet excellent Fantasy Young Adult.

C’est pour moi une des sorties VF incontournables si vous aimez ce genre.

AMAZON VO

AMAZON VF

Henry Holt & Company / Nathan – Date de parution : 6 Mars 2018 / 2 Mai 2019 – Pages : 544 / 560 – Prix : 18.11 € en Relié, 9.41 € en broché (5.99 € en Ebook) / 18.95 € en broché

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s