I still see you – Daniel Waters

Résumé :

 

Depuis l’Événement, voir les gens qui sont morts fait partie de la vie. Et, au grand dam de Veronica, plutôt que de disparaître, les fantômes semblent gagner en présence… et en puissance.

Sauf que Veronica en a assez. Avec son  ami Kirk, elle voudrait déterrer les causes de ce phénomène. Mais rien ne l’aurait  préparée au combat qui l’attend.

Car au lycée, l’un des professeurs de Veronica,  dévasté par le fait que sa défunte fille ne soit pas revenue d’entre les morts, est hanté par une idée fixe : sa fille  attend peut-être un corps tout frais pour se réincarner. Et celui de Veronica semble parfait…

 

I still see you

 

Mon Avis :

 

Tout d’abord je n’ai jamais vu le film, j’ai donc commencé ce récit sans appréhensions ni même préjugés et j’ai passé un très bon moment avec. Mais comment pourrais-je vous décrire ce roman, c’est une dystopie sombre, glauque, parfois un brin effrayante et certains diront même morbide.

Après « l’événement » les fantômes se mettent à aller et venir au milieu des vivants, des proches, des amis, des fantômes récents, d’autres du passé, des disparus de causes naturelles et d’autres non. Bref, « l’événement » a causé la perte de millions de personnes et les vivants doivent apprendre à vivre quotidiennement avec ces entités.

Au début de ma lecture, j’ai pensé que j’allais suivre cette routine macabre et l’affrontement du monde des vivants avec celui des morts mais c’est bien plus que cela au final. Déjà parce que la vie de notre héroïne, Veronica est assez particulière ; elle vit avec son père mais la particularité c’est que ce cher papa est un fantôme. C’est assez glaçant de voir se répéter le même schéma tous les jours. Se rajoute Brian un petit nouveau dans la communauté des fantômes qui est un personnage clé aussi de ce récit.

Alors que beaucoup tentent encore d’apprivoiser leur vie d’après « l’événement », Veronica parait vouloir plus et avec son ami Kirk, ils comptent bien découvrir tout sur le pourquoi du comment de ce dernier. Et puis il y a ceux qui n’acceptent pas ce changement massif et c’est là qu’entre en jeu le prof de Veronica. Sa défunte fille n’est pas revenue et il pense qu’en prenant une vie, sa fille pourrait se réincarner (ne lui jetez pas la première pierre, chacun gère son deuil à sa façon et parfois les gens débloquent complet).

Monsieur Bittner pense qu’en tuant une jeune fille née un 29 février (jour où les morts et les vivants sont quasiment sur le même plan) que le voile qui sépare nos deux mondes est plus fin et que sa fille reviendra. Manque de chance pour Veronica, elle est du 29 février et elle lui semble donc la meilleure candidate.

Les chapitres s’enchainent rapidement et l’on pourrait penser que le roman serait compliqué ou qu’on serait perdu facilement ; mais pas du tout car l’auteur a eu le bonne idée de varier les points de vue, on trouve facilement un équilibre dans l’avancement du récit.  L’histoire en devient plus prenante et plus addictive et parfois même flippante. Je vous assure que la ténacité du prof est digne de certains méchants dans des films bien angoissants, jamais il ne lâche son objectif et on se demande si nos héros vont pouvoir aider Veronica à lui échapper. C’est très rythmé, on pense que l’intrigue va se calmer et non ça repart de plus belle.

J’ai beaucoup aimé et je ne suis pas loin du coup de cœur, c’est haletant, effrayant, bien construit. C’est aussi un roman qui vous pousse à vous questionner sur la gestion du deuil. Comment réagiriez-vous si vous pensiez pouvoir revoir un être perdu, à quoi seriez-vous prêts ? Certains perdent le contrôle et le côté rationnel. J’ai adoré le côté novateur d’un monde où vivants et défunts se côtoient, je ne sais pas si je vivrais bien la chose, mais ce qui est certain c’est que c’est génial à lire.

N’hésitez pas à plonger dans ce récit.

AMAZON

Hachette Romans – Collection : Hors série – Date de parution : 27 mars 2019 – Pages : 380 – Prix : 16.90 € (11.99 € en Ebook).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s