Et tu entendras le bruit de l’eau – Sophie Jomain

Résumé :

Elle est partie pour fuir celle qu’elle était devenue… Là-bas, elle va trouver celle qu’elle est vraiment.

Marion Verrier est Fendie Miller. Ou plutôt Fendie Miller est Marion Verrier. Elle ne sait plus trop… Est-elle vraiment devenue cette journaliste assoiffée de scoops que plus rien n’émerveille ? Poussée à bout, Marion craque et décide de s’échapper en baie de Somme. Un bungalow cosy perdu dans la nature pour se retrouver et réfléchir à ce qu’elle va faire de sa vie, voilà tout ce à quoi elle aspire. Mais, au «  Bruit de l’eau  », Marion découvre qu’elle n’est pas aussi seule qu’elle le pensait ; quelqu’un d’autre a choisi l’écolodge pour s’isoler du monde. Un homme, mystérieux et solitaire, que le destin n’aura de cesse de remettre sur sa route.

 

le bruit de l'eau

 

Mon avis :

A la limite du burn-out, Marion Verrier, journaliste people talentueuse décide de prendre tous les jours de congés qu’elle avait accumulés jusqu’ici et partir se ressourcer dans un écolodge en Picardie. Ce n’est pas la bonne saison et elle pense être seule dans cet endroit en communion avec la nature … sauf qu’un homme a loué le bungalow sur l’eau, non loin d’elle. Elle va le rencontrer et que dire à part qu’il n’est pas commun !

Benjamin est autant bourru qu’il est séduisant, très direct il lui dit sans fioriture qu’elle le dérange et qu’il ne souhaite pas la recroiser. Un charmant premier abord avec ce zoologiste solidaire et discret qui est en plein travaux sur les phoques gris. Malgré son côté un peu sauvage, très un personnage très entier et vrai qui m’a beaucoup plu. Il ne sait pas bien y faire avec ses sentiments et il est touchant.

Marion est loin de la journaliste sans scrupules que nous pourrions imaginer. Elle est juste et croit en ses idées, elle ne supporte pas l’injustice et sait utiliser son talent de rédactrice pour le faire savoir au plus grand nombre. Des messages importants sont passés à travers ce livre, les sujets traités – la protection des animaux et de la nature, les réfugiés – ne sont pas simples et pourtant ils sont abordés avec pudeur et respect, nous donnant à nous aussi l’envie de nous rebeller.

« Et tu entendras le bruit de l’eau » est un très beau livre, écrit tout en finesse et simplicité. J’ai passé un très agréable moment et j’ai aimé me laisser porter par l’histoire de Marion, avec ces descriptions justes qui me permettaient presque de me croire au lodge. J’ai été touchée par les reportages de Marion, l’histoire de Benjamin, son cheminement pour ouvrir les yeux. Sophie Jomain a su insuffler le rythme et les émotions nécessaires pour nous captiver sans jamais en faire trop.

Un roman feel-good écrit avec brio à découvrir.

 

HarperCollins / Harlequin – Collection : &H – Date de parution : 06 mars 2019 – Pages : 378 – Prix : 15,90€ (9,99€ en ebook)

AMAZON

Merci à NetGalley France et Collection &H pour ce service presse.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s