Pure Corruption – Tome 1 : Vice et Vertu – Pepper Winters

Résumé :

 

Là où les plaisirs sont interdits…

Arthur Kilian est le président du gang Pure Corruption. Détruit après la mort de Cleo, son amour d’enfance, il ne vit que pour prendre sa revanche sur ceux qui lui font du tort. Mais, une nuit, tout bascule lorsqu’il plonge son regard dans les yeux verts d’une jeune femme amnésique, captive de son gang, lui rappelant étrangement Cleo. Tous deux sentent dès lors une connexion aussi intense qu’inexplicable. Ne sachant plus qui elle est, la jeune femme désire avant tout connaître la vérité sur son passé. Elle devra alors se tourner vers Kill, le seul homme qui pourrait aussi s’avérer être son pire ennemi…

 

pure corruption t1

 

Mon Avis :

 

Pour l’instant je suis à 50/50 pour cette auteure, une des ses sagas m’a déçue complètement et l’autre m’a plu, j’ai donc entamé une nouvelle série en me demandant si j’allais enfin faire pencher la balance d’un côté ou si j’allais être mitigée et rester le bec dans l’eau.

Nouvelle surprise, oui je suis rarement surprise dans ce genre mais je trouve que Pepper Winters arrive a explorer toujours plus les méandres de l’esprit humain et qu’elle aborde ses récits dans un axe différent alors que les débuts des sagas se ressemblent énormément (enlèvement/trafic d’humain).

J’étais aussi contente de retrouver le monde des bikers, le genre a beau être utilisé déjà à de multiples reprises, je me plait toujours à évoluer dans ce milieu. Cette fois on commence très fort et le lecteur n’est pas épargné. Notre héroïne est amnésique, mais semble comme insensible, j’ai même eu l’impression qu’elle était déconnectée et qu’elle était spectatrice des événements. Pourtant quand elle croise le regard du Président des Pure Corruption, son monde semble prendre vie sans qu’elle sache pourquoi et ses souvenirs refont surface en sa présence.

Alors à ce point de l’histoire vous pensez que tout va tourner simplement, le déclic, le rejet, l’acceptation et le happy ending. Mais pas du tout, nos deux héros vont devoir démêler le vrai du faux et je vous assure qu’on est loin de tout comprendre dès le début.

Nos héroine est assez forte, son passé dont elle ignore quasiment tout, va se manifester et resurgir pour la hanter. Arthur dit Kill va faire honneur aux préjugés sur les motards, impulsif, sans foi ni loi, violent pourtant on va découvrir aussi que sous le cuir se cache une tête qui pourrait bien changer le fonctionnement même des MC en général.

Entre nos personnages l’alchimie est bien présente, explosive et dévorante. On en apprend un peu plus à chaque flashback et on termine à bout de souffle.

L’auteure démontre une fois de plus qu’elle maitrise son sujet, elle ne laisse rien au hasard et aime semer la confusion chez son lecteur autant que chez ses protagonistes. Mon intérêt a été piqué et je lirai le suivant pour appuyer ma première impression ou pas.

AMAZON

Milady – collection : New Adult – Date de parution : 23 Janvier 2019 – Pages :480 – Prix : 16.90 € (9.99 € en Ebook).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s