Tell Me You Love Me – Iris Hellen

Résumé :

Elle s’attendait à tout sauf à lui…

Lorsqu’elle a décidé de passer trois mois dans le Mississippi pour y rejoindre sa meilleure amie, Phoebe s’attendait à y trouver beaucoup de choses. Elle s’attendait à rencontrer des alligators, à déguster du poisson frit, à naviguer sur le célèbre fleuve et même à éprouver quelques difficultés d’adaptation face à l’accent sudiste. Mais tomber sur un spécimen masculin local sarcastique, pétri de préjugés et irritant au possible nommé Jason, ça, elle ne s’y attendait pas ! Comment peut-on être aussi borné et désagréable ? Mystère. Le pire, c’est qu’avec ses magnifiques yeux gris métallique, sa peau hâlée et ses larges épaules, Jason est tout à fait charmant… dès lors qu’il ferme la bouche. Reste plus qu’à trouver une façon de le faire taire. Et, pour ça, Phoebe a une ou deux idées assez tentantes…

 

tellmeyouloveme

Mon avis :

Nous découvrons Phoebe, une adolescente parisienne mal dans sa peau, timide et peu sûre d’elle. Elle va, au contact de sa meilleure amie, prendre peu à peu confiance en elle et enfin être celle qu’elle désirait : une jeune fille ayant plus confiance en elle et ses capacités. Cette meilleure amie, il s’agit d’Alithia, qui vient du Mississipi. Stéréotype de l’américaine belle et qui sait ce qu’elle veut, extravertie, spontanée et sociable, elle a tout de suite été vers Phoebe dès son arrivée au collège : depuis, elles sont inséparables. Sa vie n’est pas toute rose : elle a été catapultée en France par sa mère qui souhaitait retrouver son pays d’origine puis a dû rentrer aux Etats-Unis suite au divorce de ses parents lors de son année de seconde. Un déchirement pour les deux jeunes filles !

Chacune va prendre une direction différente : Alithia va tomber enceinte très jeune et arrêter ses études pour survenir aux besoins de sa fille, Phoebe va suivre des études à Sciences Po un univers qui ne lui convient pas forcément, mais elles sont toujours restées en contact. Phoebe va venir passer 6 mois aux Etats-Unis : 3 mois de stage à New York puis 3 mois à Corinth avec sa meilleure amie. Ici se termine un prologue un peu long à mon goût mais qui a le mérite de bien poser les bases de l’histoire pour appréhender plus facilement les deux personnages principaux féminins et leur caractère. Le récit est écrit suivant plusieurs points de vue : Phoebe, Alithia et Jason. Nous avons parfois deux points de vue sur la même scène et j’ai bien aimé cette façon de se plonger dans l’histoire et la vision de chaque personnage.

Jason est un ami d’Alithia venu la chercher à l’aéroport lors de son arrivée. Dès le premier regard, quelque chose s’est passé entre eux, il y a une attirance mutuelle qui a chamboulé Phoebe. Cependant, le trajet ne s’est pas passé comme prévu … Chacun a beaucoup de préjugés sur l’autre et un fort caractère, l’ego n’aidant pas à se remettre en question et laisser l’autre s’exprimer ! Contre le désir, personne ne peut rien faire, ils vont former un couple certes explosif (de gros tempéraments des deux côtés, beaucoup de fierté empêchant de faire le premier pas) mais surtout torride. Sous leurs côtés « je ne veux pas d’attaches » ils restent romantiques et je les ai trouvés très attachants, comme tous les autres personnages de Corinth (enfin presque tous !).

Les scènes de sexe sont très détaillées mais elles ne sont pas là pour meubler : elles servent à chaque fois à l’histoire dans leurs détails afin de voir l’évolution de la relation des personnages, si le fait de détailler n’apporte rien de plus elles ne le sont pas. C’est personnellement tout ce que j’adore ! Iris Hellen a par ailleurs une écriture fluide et agréable à lire, elle sait mettre les émotions qu’il faut pour nous transporter à Corinth et nous faire vibrer avec ses personnages. Au début, à cause d’un prologue et d’une mise en place de l’histoire un peu longs, j’ai eu du mal à rentrer dans le roman mais j’ai ensuite été captivée et je n’ai pas pu le poser avant de l’avoir terminé. Autre point positif : il y a un message derrière l’histoire d’amour, l’auteure aborde des sujets délicats aux Etats-Unis mais malheureusement toujours d’actualité dans ces régions du Sud. J’ai beaucoup aimé la façon dont elle l’avait tourné et intégré à son roman !

En bref : des émotions présentes, des personnages forts et hauts en couleurs, un couple torride, une plume simple et naturelle qui nous transporte : je vous conseille de découvrir cette jolie histoire au cœur du Mississipi.

HarperCollins / Harlequin – Collection : HQN – Date de parution : 02 mai 2018 – Pages : 395 – Prix : 5,99€

Je remercie Iris Hellen et HQN pour ce service presse que j’ai adoré découvrir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s