Les Insurgés, Tome 1 : Conquête — Elle Kennedy

Résumé :

 

Le premier titre de la série Les Insurgés nous transporte dans un monde lointain et imaginaire dans lequel deux groupes s’affrontent.

Hudson Lane est la demi-soeur du leader des Souverains qui ont pris le pouvoir et instauré la loi martiale. Son frère a décidé de la marier à son second, ce qu’elle ne veut même pas envisager. Elle s’enfuit et risque la mort pour cette désertion.

Dans sa fuite effrénée, elle croise le chemin de Connor Mackenzie qui a pris la tête des Insurgés. Elle ne peut lui révéler sa véritable identité.

Entre ces deux-là naît une attirance immédiate, mais Connor n’est pas tout à fait prêt à accueillir une inconnue dans son groupe et Hudson va devoir lutter pour se faire accepter.

Elle découvre ce que c’est que de vivre avec les Insurgés, les difficultés et les dangers du quotidien.

Elle découvre aussi les histoires terribles qu’ont vécues ses nouveaux compagnons à cause des Souverains, en particulier celle de Connor et de sa famille.

Mais son terrible secret va finir par être découvert, sa situation au sein des Insurgés est devenue plus que précaire. Connor va-t-il accepter qu’elle reste parmi eux ?

conquete-les-insurges-saison-1

Mon Avis :

Je suis bien embêtée avec ma chronique. Dans ce premier tome il y a des éléments très intéressants, le contexte, les lieux, les personnages, l’ambiance que l’auteure propose. Cependant je vais commencer par pousser un vrai coup de gueule. Je n’en peux plus que tout soit prétexte à s’envoyer en l’air ça appauvrit les histoires et on voudrait nous faire croire que la liberté se gagne aux nombres d’orgasmes des protagonistes.

Mais mettons de côté cet aspect (j’ai du sauté de nombreuses pages pour m’éviter des crises de nerfs), dans le monde que nos héros connaissent il y a une vrai scission. D’un côté un conseil qui regroupe et protège les citoyens mais qui aussi a des règles assez barbares, pas des soins médicaux _sauf pour certains groupes tels les hauts dignitaires et les exécuteurs_, le contrôle de la natalité et chose aussi choquante les droits des femmes sont à nouveau quasi nul. De l’autre se trouve les hommes libres avec les insurgés qui ne veulent pas rentrer dans la moule proposé par le conseil mondial et le bandits qui sont sans foi ni loi.

Hudson va faire tout son possible pour intégrer le groupe d’insurgés de Connor afin d’y trouver sécurité et réconfort. Elle omet de dire qu’elle est la sœur jumelle de Dominik celui que pourchasse Connor pour mettre à exécution sa vengeance. Entre eux il y a une réelle alchimie (parfois décrite à tord) qui va faire changer les envies dans le groupe.

Hudson est une héroïne forte qui décide de prendre sa vie en main et qui souhaite s’affranchir des dictats de la vie en cité. Elle fuit certes son mariage mais pas que, elle veut tout découvrir et essayer c’est pour ça qu’elle arrive à s’acclimater dans la vie des insurgés. Connor lui ne connait que cette manière, en leader né il est habitué à ce qu’on lui obéisse aveuglément et se retrouve tout de même désarçonné par l’aplomb de la jeune femme.

Entre le passé et les blessures que ce dernier a laissé, ils vont découvrir que les choses sont loin d’aller en s’arrangeant et que le pire reste à venir. Mais la cohésion dans le groupe ainsi que les personnages secondaires donnent une dynamique intéressante pour gérer les conflits et les problèmes.

On sent que l’intrigue va se complexifier et qu’on va voir les coulisses du CM, les rouages du pouvoir et ses méfaits. Ce premier tome est sans lenteur et on avance très rapidement dans l’intrigue. J’ai vraiment apprécié la base posée et les idées qu’il développe. La limitation des libertés, les abus du pouvoir. Au final on est pas si éloigné que ça de notre époque.

Pour conclure je dirais que cette première saison ne m’a pas totalement emballée. Je trouve qu’elle est mal dosée et qu’il ne faudrait pas tomber dans racoleur. Cependant il y a de très bonnes choses qui peuvent faire pencher la balance vers une excellente lecture. J’aime toujours l’écriture d’Elle Kennedy mais j’attendrais la saison 2 pour me prononcer pleinement sur cette saga.

Hugo Roman – Collection : New romance – Date de parution : 14 septembre 2017 – Pages : 334 – Prix : 17.00 € (9.99€ en Ebook).

 

 

EnregistrerEnregistrer

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s