Driven, Tome 8 : Down Shift — K. Bromberg

Résumé :

 » Trouver l’amour quand on s’y attend le moins… »

Ce roman, spin-off de la Série Driven, est centré sur un nouveau couple (Zander et Getty) et peut se lire indépendamment des autres titres.

Derrière son volant, le champion automobile Zander Donavan est au sommet de son art. Mais trop d’excès dans sa vie personnelle, le force à faire une pause. Il a besoin de sortir de l’ombre
de son célèbre père.

Getty Caster fuit les abus dont elle a été victime dans son passé, s’isole dans un cottage de bord de mer. Seule. Jusqu’au jour où elle y découvre un étranger sexy…
Leur attirance mutuelle, prend vite le pas sur leurs querelles. Mais s’abandonner à leur désir déclenche une réaction en chaîne, leurs passés se télescopant.

Alors que cet amour inattendu est en jeu, parviendront-ils à en vaincre les répercussions pour construire leur futur ?

driven-down-shift-saison-8

Mon avis :

Zander est le fils adoptif de Rylee et Colton. Il a bien grandi et, suivant les traces de son père, est aussi pilote automobile. Lorsqu’il va apprendre une terrible nouvelle à propos de la mort de sa mère, tout va aller de travers (et il va nous rappeler quelqu’un que nous aimons beaucoup !). A l’instar de Colton, il va devoir « gérer son merdier ».

J’ai énormément apprécié de voir Colton dans son rôle de père. Attentif, responsable et surtout terriblement attachant ! Zander a beaucoup de chance et nous espérons qu’il va s’en rendre compte (mais ce n’est pas gagné…). Il a du mal à gérer ce qui se passe dans sa vie et va tout envoyer balader pour aller se ressourcer dans la maison d’un ami. Une maison déjà occupée par Getty, une jeune femme que la vie n’a pas non plus épargnée. A cause de ce qu’elle a vécu et du peu de soutien de la part de ceux qui auraient dû le faire, elle n’a plus aucune confiance en elle. Chacun va apporter à l’autre : la douceur de Getty et les « gros sabots » de Zander vont permettre à l’autre de prendre du recul, de mettre des mots sur ses sentiments ou ce qui ne va pas.

Si les personnages sont touchants et très vrais, l’écriture n’y est pas pour rien. En effet, K. Bromberg nous livre une nouvelle fois un roman d’une juste intensité, gérant avec brio les différentes émotions pour qu’elles soient crédibles et nous les faire partager. Entre passion torride et suspens, nous sommes captivés et pas une seule fois lassés. Je reste admirative devant cette auteure qui écrit le huitième opus de cette saga et qui arrive encore à nous faire haleter !

J’attendais énormément de ce roman et je ne suis pas déçue : c’est un superbe final pour une saga qui restera dans les annales de la New Romance. Mon seul regret ? Que ça soit déjà la fin ! Vous l’avez compris, Down Shift est un coup de cœur pour moi et je vous conseille de le découvrir sans plus tarder.

Hugo Roman – Collection : New Romance – Date de parution : 06 juillet 2017 – Pages : 440 – Prix : 17€ (9,99€ en ebook)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s