Crush — Maya Banks

RÉSUMÉ :

Un désir dangereux. Un amour interdit.

Eliza Cummings n’a rien d’une demoiselle en détresse. Elle est déterminée, farouche et prête à tout pour empêcher le monstre qui a fait de son adolescence un enfer de frapper à nouveau.

Wade Sterling n’a rien d’un héros. Il est arrogant, autoritaire et égoïste. Mais il n’aime pas du tout la lueur de panique qu’il surprend dans le regard d’Eliza. Car Eliza est à lui, corps et âme – il le sent dans chaque fibre de son être depuis le premier regard qu’il a posé sur elle, ou peut-être depuis leur première dispute.

Alors, s’il doit se battre contre des démons dont il ne sait rien pour protéger ce qui lui appartient, il le fera. Il n’a pas le choix. Avec Eliza, il n’a jamais vraiment eu le choix.

9782280360319

MON AVIS :

Il s’agit du quatrième tome de la saga « Slow burn ». Si, comme moi, vous vous lancez dans ce livre sans avoir lu les précédents : c’est tout à fait possible mais vous serez spoilés.

Eliza a vécu une terrible épreuve lorsqu’elle était adolescente et en garde une profonde culpabilité. Son bourreau – ainsi que celui de nombreuses autres jeunes filles –, qui a été incarcéré grâce à son témoignage, va retrouver sa liberté suite à une erreur judiciaire. C’est la panique pour la jeune femme car, même dix ans après, elle est sûre qu’il cherchera à se venger en commençant par les personnes chères à son cœur. Difficile de résister à un homme manipulateur qui possède des dons de télépathie …

Dans les personnes qu’elle cherche à protéger, il y a bien sûr ses amies que l’on peut découvrir dans les tomes précédents, ainsi que Dane son partenaire chez SSD, mais surtout Wade Sterling. Cet homme, aussi arrogant que sexy, l’horripile dès qu’elle pose les yeux sur lui.

Nous retrouvons la plume de Maya Banks qui personnellement me plaisait beaucoup dans la saga KGI : elle mêle habilement attirance et sensualité (ainsi que du sexe torride !) avec le paranormal et le suspens. Ce n’est néanmoins pas un coup de cœur j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire à cause de la longueur du début. En effet, il y a beaucoup de répétitions : la culpabilité d’Eliza envers les victimes, la façon dont il faut qu’elle se rachète, son attirance qu’elle doit réprimer pour Wade (et réciproquement). Tous ces éléments sont répétés encore et encore, si bien que l’on a parfois envie de dire : c’est bon, j’ai compris, on peut avancer ?

Une fois que l’histoire est lancée, elle nous happe totalement : fini les longueurs, qui laissent place à un suspens haletant qui malheureusement ne durera pas longtemps car tout se résout assez vite. J’ai été quand même prise par l’histoire et, une fois vraiment rentrée dans le récit, je n’ai pas pu poser le livre avant d’être arrivée à la fin ! Au final, j’ai passé un bon moment de lecture même si je regrette certains points.

Harlequin – Collection : &H – Date de parution : 14 juin 2017 – Pages : 271 – Prix : 14,90€ (9,99€ en numérique)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s