Driven,Tome 5 : Slow Flame — K. Bromberg

RÉSUMÉ :

Ebranlée par le décès soudain de sa sœur, Haddie Montgomery a renoncé à toute relation amoureuse sur le long terme. Tout ce qu’elle attend de Beckett Daniels, c’est une histoire qui reste légère, sans attache. Alors pourquoi n’arrive-t-elle pas à se débarrasser du souvenir de leur incroyable nuit ? Ni du goût de ses baisers sur ses lèvres ? Déterminée à éviter toute implication romantique elle envisage même de se servir de la réapparition de son ex (un bad boy qui l’a laissée tomber sans un mot) pour l’aider à éteindre la flamme qui brûle en elle, cette flamme que Beck a allumée…

Finira-t-elle par accepter qu’un tel amour est peut-être un risque à prendre ?

driven-saison-5-slow-flame

MON AVIS :

Grande fan de l’univers de Driven, j’attendais avec impatience ce nouveau tome, d’autant qu’il met en scène Haddie, la meilleure amie hyper-protectrice de Rylee et Beckett, l’inséparable de Colton. Le livre est rédigé du point de vue de Haddie et Becks, cela permet de vraiment rentrer dans leur tête et de bien comprendre leurs émotions et sentiments. Nous retrouvons avec plaisir la plume fluide et addictive de K. Bromberg !

Ce roman nous permet de voir différemment Haddie, qui semblait forte comme un roc dans les précédents tomes : nous comprenons qu’elle n’a pas une vie rose bonbon et qu’elle cache des blessures derrière une épaisse carapace et ses règles « sans attaches ». Très sensible et effrayée par la terrible maladie qui touche les membres féminins de sa famille, il est facile d’être empathique avec elle et de concevoir ses peurs et pourquoi elle s’impose des règles strictes sur l’amour (ou plutôt, le non-amour). Becks semble le seul à pouvoir les faire trembler… Fidèle à celui que l’on avait appris à connaitre dans les tomes sur Ry et Colton, il est l’ami sur lequel on peut compter en toutes circonstances mais qui n’hésite pas à dire ses quatre vérités ! Il n’a pas sa langue dans sa poche mais est d’un soutien sans failles pour la jeune femme : j’ai complètement adhéré à ce personnage.

K. Bromberg arrive à nous plonger dans le roman, à nous faire ressentir des vagues d’émotions sans tomber dans le mélodramatique : chaque sentiment est très bien dosé. De plus, il y a beaucoup de tensions entre nos deux protagonistes (surtout sexuelle, il faut bien l’avouer !), qui jouent au jeu du chat et de la souris. Ils forment un duo torride que nous aimerions voir se transformer en couple. Entre humour et amour, nous passons un très bon moment de lecture !

C’est donc avec plaisir que je me suis replongée dans l’univers de Driven même si j’ai préférée celle de Ry et Colton (elle est indétrônable !). Nous retrouvons ici les schémas qui ont fait le succès de la saga : un « merdier » à gérer, l’un qui repousse l’autre car il a peur, l’équivalent du drapeau à damier de Colton … Il n’empêche que cela fonctionne, malgré quelques incohérences (dues à un problème de traduction ou de relecture ?). Certains mots ne me semblaient pas à leur place (mais cela ne gâche en rien la lecture).

Hugo Roman – Collection : New Romance – Date de parution : 27 avril 2017 – Pages : 400 – Prix : 17€ (9,99€ en ebook)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s