Hannatey – Tome 1& 2 : Guillaume Orgias-Manzoni

Résumé :

XIVe siècle.
Détentrice d’un don mystérieux, Hannatey est désignée, à l’âge de 19 ans, pour guider son peuple vers des terres inconnues. Troublée par d’étranges visions, elle se perd peu à peu dans ses propres choix, au risque de conduire les siens vers des sentiers ô combien ténébreux.
À l’aube d’un chaos sans précédent, évoluant de forêts en royaumes inextricables, tous devront alors affronter la plus terrifiante des malédictions.
Frissonnerez-vous de peur aux côtés de la jeune Hannatey ?

hannatey-le-sortilege-de-dedam-9782812190223_0

Mon Avis :

Je vais d’abord remercier l’auteur de m’avoir donné l’occasion de découvrir son roman. L’ambiance moyenâgeuse qu’il nous propose est assez sombre et peu avenante.

Dès la première scène on se demande dans quoi on va être embarqué. On y rencontre Hannatey une jeune femme porteuse d’un mystérieux don qui mène son peuple vers des contrées plus sûres.

Les rencontres et les encombres sont nombreuses et se révèlent de plus en plus fatales pour ses gens.

Ce roman est assez perturbant. Probablement car l’auteur nous laisse dans le flou (c’est peut être voulu d’ailleurs) mais en fait il suggère et laisse l’imagination de son lecteur aller comme bon lui semble. C’est déroutant car on manque de détails sur Hannatey, ses pouvoirs mais aussi sur sa mère Yssambre. D’une manière générale je dirais qu’il faut s’accrocher et vraiment prendre tous les détails pour se donner une image plus tangible de l’environnement, des situations. Si vous ne le faites pas je pense que vous serez perdus et que vous trouverez les transitions entre les chapitres et les 2 tomes trop brusques.

Mais honnêtement je me suis laissée porter. J’ai essayé de me mettre dans le contexte en me disant qu’à cette époque les informations ne sont pas aussi partagées que de nos jours et je me suis laissée happer. Bien sur il reste des zones d’ombre notamment avec la conclusion qui reste très ouverte. Mais la plume de l’auteur est porteuse et très plaisante. Le ton qu’il emploi est juste et tout à fait dans l’époque où il fait vivre son roman.

Pour conclure j’ai fait une belle découverte sur un auteur qui je trouve écrit très bien. L’histoire pourrait être améliorée avec des détails et descriptions plus poussées. Cependant je n’hésiterai pas à lire un autre roman de Guillaume Orgias-Manzoni.

Editions Edilivre – Date de parution : 5 Décembre 2014 – Pages : 290 – Prix : disponible sur amazon canada.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s