Bastard – Tome 1: Bastard – J.L. Perry

Résumé :

Carter et Indiana se détestent. Depuis qu’il a emménagé à côté de chez elle, le bad boy fait vivre un enfer à sa voisine, qui le lui rend bien. Mais, derrière ces disputes, les deux voisins sentent bien qu’il y a quelque chose d’autre.

Sous l’agressivité de Carter, on devine beaucoup de souffrance. Abandonné par son père, le jeune homme se considère comme un « bâtard », indigne de l’affection des autres. Alors quand Indiana surgit dans sa vie, il repousse ses sentiments et l’idée même d’une relation.

De son côté, Indiana est douce et optimiste. Et dans les yeux du séduisant Carter, elle a vu quelqu’un d’autre que l’odieux voisin. Quelqu’un qui l’attire irrésistiblement. Elle est prête à tout pour faire tomber ses défenses. Et  découvrir si Carter n’est effectivement qu’un « bâtard »…

Il croit qu’il ne mérite pas d’être aimé. Elle veut percer la carapace du « salaud »…

bastard

Mon Avis :

 

J’avoue que j’étais un peu septique quand j’ai commencé cette lecture. Je me suis dit encore un énième bad boy, encore une énième romance à la sauce je suis torturé et j’ai pas envie de me soigner mais tu vas être la lumière de mon obscurité.

D’autres copines blogueuses ont été conquise et je me suis lancée dans cette nouvelle aventure littéraire. Bien qu’il y un fond redondant avec ce qui est actuel, j’ai été prise dans ma lecture et j’ai passé un super moment.

Pour une fois l’intrigue se déroule en Australie (pays natal de l’auteure). On fait connaissance de Carter lorsqu’il n’est qu’un tout petit garçon. Il fait les frais de la méchanceté des adultes et des paroles acerbes de son grand père. Le mot bâtard s’ancre au plus profond de lui et il grandit en gardant une plaie béante.

On le retrouve des années après, alors que sa maman a refait sa vie et qu’il s’apprête à déménager chez son nouveau beau père.

Il rencontre Indiana et tout de suite elle semble autant l’attirer que l’énerver.

Carter est un dur sans commune mesure. Il ne laisse personne l’approcher émotionnellement parlant mise à part sa maman. Il fuit l’intimité et se protège en essayant de ne rien éprouver. Le problème c’est qu’Indiana est son opposé. Son altruisme et son empathie fissurent vite le mur inébranlable de son cœur et ça lui fiche une peur indescriptible. Celle d’être à nouveau rejeté.

On peut dire que l’auteure est talentueuse au possible lorsqu’il s’agit de faire faire les montagnes russes à son lecteur. On est pris dans le tourbillon qu’elle décrit et qu’elle fait vivre à nos héros. On espère et on retient son souffle en découvrant leur histoire.

Cette romance plaira sans nul doute à un très large lectorat. Elle a tout pour elle. Des personnages attachants et bien travaillés. Une intrigue développée et de nombreux rebondissements. Elle vous fera rire, sourire, soupirer et parfois retenir votre souffle.

Un roman sur l’acceptation de soi et rebondir avec une seconde chance. J’ai aimé l’ensemble de ce roman, les interactions entre les personnages principaux et secondaires et enfin le dénouement même si je trouve qu’il y a certaines scènes de sexe qui ne sont pas utiles.

Une très jolie découverte pour cette auteure australienne sur qui il faudra compter à présent. Son style est très agréable et son histoire addictive

City Editions – Collection : Eden – Date de parution : 25 Janvier 2017 – Pages : 531 – Prix : 14.60 €

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s