Addicted to Sin – Saison 1 – Monica James

Chronique de Lindsay

RÉSUMÉ :

Depuis que sa fiancée l’a quitté six semaines avant leur mariage, Dixon Mathews a renoncé à toute liaison durable. Il enchaine les rencontres éphémères et n’hésite pas à coucher avec les patientes qui fréquentent son cabinet de psychiatre. Mais alors qu’il pensait ne plus jamais éprouver d’intérêt durable pour elles, deux femmes vont croiser son chemin. Juliet est belle et toxique, addict au sexe. Madison est innocente et fragile. Une l’attire sexuellement, l’autre touche son âme et son cœur.
Dixon n’est peut-être pas le meilleur des hommes et il a ses faiblesses mais il sait qu’il doit choisir. Mais les choix les plus évidents ne sont pas toujours les meilleurs et la voie la plus simple peut parfois se compliquer.
Dixon va vite découvrir ce qu’il veut vraiment mais les erreurs du passé reviennent souvent hanter le présent.

addicted-to-sin-saison-1

MON AVIS :

J’ai commencé Addicted to Sin parce que j’avais eu un énorme coup de cœur pour son auteure lors de notre rencontre sur le festival de Bandol. Ne connaissant pas ses écrits il fallait absolument que je remédie à cette lacune. C’est maintenant chose faite, et que dire ? Addicted to Sin est une romance qui se démarque totalement de ce qui se fait en ce moment. Pour commencer le narrateur principal ici n’est pas une femme. Et oui c’est bel et bien le beau docteur en psychiatrie Dixon Mathews qui nous entraine dans son univers d’addiction même si nous retrouvons quelques chapitres du point de vue de Madison. Alors bien sûr nous retrouvons ici les codes immuables à toutes romances, il est beau, riche, puissant, elle est jeune, sensible et ingénue. Et bien entendu ils ont des problèmes. Mais une fois encore l’auteure a quand même su tirer son épingle du jeu, car oui ils ont des problèmes mais pas de questionnement incessant de la part de l’héroïne, non c’est bien l’homme qui est en première ligne, qui reste dans l’incompréhension et surtout qui doit affronter ses choix les plus discutables. En résumé, les femmes ont ici un réel pouvoir sur le séduisant docteur, chose que la psyché du personnage ne laissait pas prévoir de prime abord.
Autre élément d’importance : l’addiction. Car oui c’est le domaine de prédilection de Dixon, il y est confronté jour après jour dans son cabinet. Mais notre cher docteur ne serait-il pas lui-même addict à différentes choses ? Au sexe dans un premier temps, au pouvoir aussi, qu’il possède sur ses patientes, et en fin de compte à Madison. Dixon passe d’une addiction à une autre sans réellement s’en rendre compte, comme si le médecin en-lui ne pouvait détecter la réalité de son propre état.

En bref, une romance surprenante que vous ne pourrez que dévorer ! Monica James a su créer des personnages actuels et attachants et leur donner vie pour notre plus grand plaisir ! Toute la partie traitant de la psychanalyse semble renseignée et aboutie donc pas de longueur dans le texte à ce niveau-là, au contraire ces quelques moments nous en apprennent encore plus sur les protagonistes et nous guident dans notre lecture et notre compréhension des personnages.

Et vous quel est votre addiction ? Une chose est sûre, nous nous sommes totalement addict de la plume fluide et dynamique de Monica James !
Retrouvez Dixon dès le 2 Novembre dans la Saison deux de Addicted to Sin par Monica James.

Hugo Roman – Collection : New Romance – Date de parution : 6 octobre 2016 – Pages : 360 – Prix : 17€

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s