Drew et Fable, Tome 4 : Quatre ans plus tard — Monica Murphy

RÉSUMÉ :

J’ai un cœur de pierre, mais je ne peux pas me passer des filles. Leurs sourires, la manière dont elles retiennent leur souffle lorsque que je me penche sur elles pour les embrasser, leur peau douce et la facilité avec laquelle elles se débarrassent de leurs vêtements et s’offrent à moi. »
Owen est irrésistible et il le sait. Il accumule les conquêtes d’un soir et passe son temps à faire la fête. Avec la vie qu’il mène, ses résultats à l’université sont en chute libre, et sa place dans l’équipe de football est menacée s’il ne se reprend pas rapidement. On le confie donc aux bons soins de Chelsea, une jolie étudiante particulièrement brillante qui passe pour coincée aux yeux de toute sa promo. Les cours particuliers prennent un tour inattendu lorsque Chelsea comprend que son élève attend plus d’elle que du soutient scolaire…

81W41WpcNML

MON AVIS :

Un peu déçue par ce dernier tome paru. J’étais plutôt enthousiaste pour connaitre la fin de cette saga et j’attendais de voir quelle serait l’histoire du petit frère de Fable, Owen. On retrouve nos personnages alors que notre héros est à la fac, Drew et Fable sont présent tout au long de la trame de ce roman. Owen a tout pour être heureux et pourtant ce n’est pas le cas et pour cause sa maman (droguée notoire) passe son temps à venir le ponctionner en argent et fumer des joins avec lui. Il est incapable de lui refuser son aide même s’il sait que ça se résume à la rendre encore plus malade au final. Il rencontre donc Chelsea sa tutrice car ses notes sont en baisses. Ils sont diamétralement à l’opposé l’un de l’autre. Alors qu’Owen brûle la chandelle par les deux bouts, Chelsea ne s’éloigne jamais de son plan de carrière quitte à ne plus vivre du tout.
Finalement ils se rapprochent et sont obligés de faire face à leurs plus grandes peurs respectives.
Ce qui m’a dérangé, je ne vais pas vous le cacher c’est la surenchère de malheurs dans ce roman. Si bien que je n’ai pas réussi à m’attacher au petit frère de Fable et encore moins à Chelsea. Même si le happy end est le bienvenue pour clôturer ce tome et cette saga, j’ai trouvé qu’il manquait de crédibilité.
L’écriture de Monica Murphy quant à elle est toujours de qualité et très agréable.
En conclusion un tome vite lu mais aussi vite oublié

Milady – Date de parution : 10 juillet 2015 – Pages : 320 – Prix : 18,20€

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s